La Fondation Custodia acquiert une vue de Rome de Degas

Depuis un certain nombre d’années, la Fondation Custodia collectionne les études à l’huile exécutées en plein air, un exercice pratiqué par des artistes de différents pays depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle. L’avènement de la peinture de plein air a apporté une manière directe de travailler qui anticipe l’impressionnisme. Les esquisses à l’huile, comme les dessins, préparaient souvent les tableaux plus élaborés réalisés en atelier.

  • John Constable (1776-1837), Vue de jardins à Hampstead, avec un sureau, vers 1821–1822
    Huile sur carton, 17,6 × 14 cm
    Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2019-S.58
  • Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Paysage avec des dunes près d’Arcachon, vers 1883-1885
    Huile sur panneau, 16,3 × 23 cm
    Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2020-S.24

Après une Vue de jardins à Hampstead (vers 1821-1822) de l’influent artiste anglais John Constable (1776-1837) et un Paysage avec des dunes près d’Arcachon (vers 1883-1885) d’Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), la Fondation Custodia vient d’acquérir une Vue du Quirinal d’Edgar Degas (1834-1917) peinte lors du séjour de Degas en Italie entre 1856 et 1859. Les peintures révèlent une autre facette de l’art de ces maîtres ; elles sont dans un certain sens atypiques, ce qui les rend d’autant plus intrigantes, et étayent cette nouvelle partie de la collection à Paris.

Edgar Degas (1834-1917), Vue du Quirinal, Rome, vers 1856-1859
Huile sur papier, contrecollé sur toile, 21,2 × 28,2 cm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2021-S.1

Une partie de la famille de Degas habitait Naples et le voyage d’étude constituait une étape essentielle de son apprentissage. Degas a rempli de nombreux carnets de croquis d’après des œuvres de l’Antiquité classique et de la Renaissance, des études de figures et des paysages. À Rome, il a travaillé avec d’autres peintres d’après modèle vivant et a commencé son monumental Portrait de la famille Bellelli (Musée d’Orsay, Paris), un des sommets incontestés de la peinture de portrait. Degas y a également exécuté une série d’esquisses à l’huile de petit format représentant des vues de Naples et de Rome. La nouvelle acquisition est une des œuvres les plus expressives de ce groupe. Elle frappe par son étonnant ciel bleu pervenche et son rendu sommaire qui trahit la grande admiration de Degas pour Corot, qui savait lui aussi « abréger » un paysage ou une vue de ville. Les touches rythmiques rapides qui suggèrent les fenêtres semblent presque musicales.

Escalier de la Fondation Custodia avec les études à l’huile
Photo Jannes Linders

L’acquisition a été rendue possible grâce à un don privé et représente, avec les œuvres de Constable et Toulouse-Lautrec, un enrichissement notable de l’ensemble exposé dans la cage d’escalier et le vestibule de l’hôtel Turgot, où est établie la Fondation Custodia.

La peinture de plein air est le sujet de l’exposition Sur le motif qui sera organisée à Paris du 3 décembre 2021 au 3 avril 2022, après sa présentation à la National Gallery of Art de Washington en 2020 sous le titre True to Nature. Les trois tableaux nouvellement acquis seront montrés à cette occasion.