The Burlington Magazine

Acquisitions récentes (2012-2020) de la Fondation Custodia

Février 2021

Télécharger (3.1 Mo)

Le 15 juillet 2020 marquait le cinquantième anniversaire de la mort du collectionneur et historien d’art néerlandais Frits Lugt, survenue place de la Concorde, à Paris, non loin de l’appartement qu’il avait partagé avec sa femme bien-aimée, To Lugt-Klever, jusqu’à la mort de celle-ci l’année précédente. Il avait quatre-vingt-six ans et était resté actif jusqu’à la fin, acquérant des œuvres d’art pour la Fondation Custodia, que lui et son épouse avaient créée en 1947, et organisant des expositions à l’Institut Néerlandais, dans l’hôtel Lévis-Mirepoix, un bâtiment qu’ils avaient acheté avec l’hôtel Turgot, siège de la Fondation, en 1953.

Depuis la mort de Lugt, trois directeurs successifs de la Fondation, soutenus par un conseil d’administration très motivé, ont essayé d’agir dans son esprit en mettant sur pied des expositions, en prenant soin de la collection et des bâtiments et en développant une politique d’acquisition conforme à son goût et à ses idéaux. Son projet de recherche Marques de collections se poursuit en ligne, où il a été accueilli avec enthousiasme par des milliers d’utilisateurs chaque année, et la bibliothèque d’histoire de l’art a été agrandie avec un grand dévouement : les lecteurs sont aidés à trouver des réponses à leurs questions.

Fin 2013, l’Institut Néerlandais a cessé d’exister, suite à une décision du gouvernement de La Haye. Depuis, la Fondation Custodia a acquis une plus grande visibilité auprès du public, avec des résultats encourageants. L’exposition de dessins de maîtres du Musée Pouchkine de Moscou, au printemps 2019, a été l’événement le plus fréquenté jamais organisé par la Fondation. Voici une sélection d’acquisitions dans divers domaines réalisées depuis la précédente publication dans The Burlington Magazine en février 2012.

Ger Luijten, directeur