6. Anonyme hollandais (XVIIe siècle)

Fillette mangeant sa bouillie

Pour de nombreuses familles du XVIIe siècle, la bouillie constituait un plat ordinaire. Ce repas composé de céréales et d’eau ou de lait était facile à préparer, nutritif et bon marché. Dans les scènes de genre d’artistes tels que Jan Steen (1625/1626-1679) et Nicolaes Maes (1634-1693) (voir cat. n° 28), des familles sont quelquefois représentées mangeant leur bouillie, ou en train de la préparer. La marmite en terre cuite qui servait à faire le repas était, le plus souvent, accrochée au-dessus de la cheminée. C’est ce type de pot à gruau que la fillette tient sur ses genoux.

Cette étude était probablement préparatoire à un tableau représentant une scène domestique. Manger de la bouillie, ou la donner à manger, constituait occasionnellement le motif principal d’une peinture1, mais le regard détourné, et visiblement joyeux, de l’enfant laisse penser que l’artiste voulait la placer au milieu d’une assemblée, certainement remuante. Ce tableau ne nous étant pas connu, nous ne pouvons qu’imaginer la scène qui attire ainsi son attention. Dans l’intention de reporter sa figure sur toile ou sur panneau, le dessinateur a ajouté des accents de lumière. Ils suggèrent la présence d’une source lumineuse ou d’une cheminée.

La feuille a été attribuée par le passé à Jacob Duck (1600-1667), Cornelis Saftleven (1607-1681) et Pieter Gerritsz. van Roestraeten (1630-1700)2. Un candidat plus plausible est Quiringh van Brekelenkam (vers 1622 - vers 1669). La fillette pourrait facilement s’intégrer dans une de ses compositions et un dessin de sa main, stylistiquement proche, se trouve à Amsterdam3.

MvS

1Par exemple, Pieter Duyfhuysen, Enfant assis mangeant son porridge, Maida and George Abrams collection, Boston, MA. ; Quiringh van Brekelenkam, Mère donnant la bouillie à son enfant, Rijksmuseum, Amsterdam, inv. SK-C-113.

2Schulz 1978, p. 114.

3Femme assise tenant un coussin de dentelière sur ses genoux, Rijksmuseum, Amsterdam, inv. RP-T-00-99.