La collection laissée par Frits Lugt à la Fondation Custodia comprend un fonds d’imprimés anciens des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, principalement originaires des Pays-Bas. Ce fonds a été enrichi par ses successeurs et rassemble aujourd’hui près de 2 000 ouvrages, auxquels s’ajoutent chaque année quelques dizaines de titres.