Œuvres sur papier

Palézieux (1919-2012)

du 21 septembre au 15 décembre 2019

Heures d’ouverture : tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

 

Cent ans après la naissance de l’artiste suisse Gérard de Palézieux, la Fondation Custodia lui rend hommage avec un accrochage centré sur son œuvre graphique. L’exposition déploie plus d’une centaine d’œuvres sur papier dans les techniques privilégiées par Palézieux : l’estampe, le dessin, le lavis et l’aquarelle. Cet ensemble permet de prendre la mesure de la cohérence de son œuvre, au gré des thèmes favoris traités par l’artiste : le paysage, le portrait et la nature morte.

Né en 1919 à Vevey en Suisse, Gérard de Palézieux a l’opportunité de suivre ses études à Florence entre 1939 et 1943. Il se forme à la source de la Renaissance italienne et acquiert de solides connaissances techniques. De retour en Suisse, il s’installe près de Sierre en Valais, dans une petite maison au milieu des vignes qu’il habitera jusqu’à sa mort. Dès 1947, il se passionne pour l’art de la gravure à l’eau-forte dont il interrogera sans relâche les secrets et collectionnera plus tard les grands exemples du passé.

Gérard de Palézieux, Vallon de la Raspille, 1992
Vernis mou et aquatinte sur cuivre, sur Chine appliqué sur papier vélin. – 160 × 300 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Les dessins, gravures et aquarelles de Palézieux sont liés aux œuvres des artistes d’autrefois. L’artiste allait même jusqu’à utiliser un papier ancien afin de donner un certain âge à ses créations. Il comprenait comment Rembrandt, Castiglione, Canaletto ou Tiepolo ont pratiqué l’eau-forte pour parvenir à des effets très spécifiques. Il a en outre rencontré et est devenu ami avec Giorgio Morandi, qu’il admirait pour sa façon de vivre et son art. Il disait d’ailleurs avoir eu du mal à se libérer du vocabulaire graphique introduit par Morandi. La pratique du vernis mou et de l’aquatinte, ainsi que du monotype, l’ont mis sur un autre chemin.

Gérard de Palézieux, Deux figues
Aquarelle sur papier vergé beige. – 105 × 156 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Début des années 60, à la faveur de quelques voyages au Maroc et en Provence, il se familiarise avec la technique de l’aquarelle qu’il développe avec un rare bonheur lors de séjours répétés à Venise. La spontanéité accordée par le procédé offre de nouvelles perspectives à son art. Ainsi qu’il se décrit lui-même, « instinctif », « intuitif », Palézieux est toujours resté fidèle à son émotion devant le paysage qui, avec la nature morte, demeure le motif principal de son répertoire. Face à la dégradation inéluctable des lieux aimés, face aux esthétiques qui se succèdent à un rythme effréné, l’artiste s’est inconditionnellement attaché à décrire, mais sans nostalgie, l’essentiel de son époque afin de le relier à l’essentiel de toujours.

Gérard de Palézieux, Riva degli Schiavoni, pour Carnet de Venise, 1975
Aquarelle sur papier vélin. – 136 × 181 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

À son propos, Florian Rodari, conservateur de la Fondation William Cuendet, écrit : Maître infiniment soucieux de la technique, Palézieux ne s’y enferme pourtant jamais. On constatera de la sorte les progrès accomplis par le graveur depuis ses premières eaux-fortes encore tributaires de l’exemple admiré de Giorgio Morandi, jusqu’aux ultimes essais à l’aquatinte. On admirera les variations du crayon qui vont d’une approche scrupuleuse à la pointe jusqu’aux grandes craies lithographiques faisant surgir sur des papiers anciens ou apprêtés de savantes compositions où joue la lumière. Enfin, sommet de l’œuvre sur papier, les aquarelles dans lesquelles Palézieux exprime avec une précision bouleversante la saisie de l’instant. Paysages et villages du Valais enfouis dans la neige où le silence se fait éloquent, Venise dans la brume bleue de la lagune, ciels et lumières changeants où le peintre semble s’effacer à la manière des artistes extrême-orientaux pour laisser place à la seule respiration de l’espace.

Gérard de Palézieux, Nature morte à la cafetière et au compotier, 1981
Craie lithographique sur fond au lavis beige sur papier vélin. – 285 × 345 mm
Musée Jenisch Vevey, Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey

Quelques années avant la disparition de l’artiste, d’étroits contacts avaient été établis avec Peter Schatborn, directeur honoraire du Rijksprentenkabinet à Amsterdam et Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, dans l’idée de constituer un fonds représentatif des gravures de Palézieux à Paris. La présente exposition scelle cette promesse de don, laquelle est encore complétée par un achat de plusieurs dessins et aquarelles.

Catalogue

Palézieux. Œuvres sur papier
Sous la direction de Florian Rodari et Ger Luijten
5 Continents Editions, Milan, 2019
Quatre volumes de 21 × 25 cm (trois volumes d’images et un de texte), sous coffret
ISBN : 978 88 7439 907 9
49,00 €

Pour commander cet ouvrage, merci de compléter le formulaire ci-dessous. Une facture vous sera envoyée dans les meilleurs délais, incluant les frais d’expédition. Le réglement se fera alors par chèque (pour la France) ou par virement bancaire (pour l’étranger).

 

Informations pratiques

Adresse

Fondation Custodia / Collection Frits Lugt
121, rue de Lille - 75007 Paris
France
Tél : +33 (0)1 47 05 75 19
coll.lugt@fondationcustodia.fr
www.fondationcustodia.fr

Comment venir

Métro : Assemblée Nationale (ligne 12) ou Invalides (lignes 8 et 13)
RER C : Invalides ou Musée d’Orsay
Bus : lignes 63, 73, 83, 84, 94, arrêt Assemblée Nationale
Vélib’ : station située en face (n° 7009)

Heures d’ouverture

Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Tarifs

Plein tarif 10 €
Tarif réduit 7 €
Le tarif réduit est accordé aux +60 ans, chômeurs, groupes de 10 personnes minimum

Entrée gratuite : étudiants, carte presse, carte ICOM, carte invalidité

Achat des billets sur place pour le jour même (pas de réservation en ligne)

L’exposition Palézieux (1919-2012). Œuvres sur papier est organisée en partenariat avec le Musée Jenisch Vevey (Suisse), où elle sera montrée du 7 février au 10 mai 2020.