Dessins de la Fondation Custodia et du Museum Boijmans Van Beuningen

Dialogues

du 22 mars au 22 juin 2014

Cette exposition offre au public la possibilité d’admirer la mise en relation de dessins propres à la Fondation Custodia (collection Frits Lugt) avec d’importantes feuilles du cabinet des estampes du Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam. C’est une occasion unique de confronter les dessins d’un même maître, des feuilles stylistiquement apparentées ou des pièces qui, par leur motif, invitent à opérer une stimulante comparaison.

Stefano da Verona
Samson tuant le lion
Plume et encre brune, 278 × 197 mm
Paris, Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, inv. 1339

Ainsi, deux vues de cour intérieure réalisées en plein air et sous un soleil de plomb par Giovanni Battista Tiepolo, sans doute issues du même album et dégageant la même atmosphère estivale seront exposées. Elles permettent de voir que le puits du dessin rotterdamois n’est en fait qu’un gros plan de la construction visible à travers le portail du dessin de Tiepolo conservé par la Fondation Custodia. Il est tout à fait possible que les deux feuilles aient été réalisées durant la même séance de travail et au même endroit.

Plusieurs pièces du Museum Boijmans Van Beuningen proviennent de la collection assemblée par l’intrépide Franz Koenigs (1881-1941), banquier de son état, qui fut, entre 1921 et 1930, le plus important collectionneur de dessins sur le marché international. À son propos, Frits Lugt (père de la Fondation Custodia) écrivait : « Il était prêt à débourser n’importe quelle somme pour peu que la feuille soit remarquable et son œil, son flair et la rapidité avec laquelle il prenait ses décisions, étonnaient tous ceux qui le côtoyaient ». L’exposition Dialogues : Dessins de la Fondation Custodia et du Museum Boijmans Van Beuningen, est l’occasion de découvrir l’ultime représentation de ce regard de collectionneur insatiable si caractéristique des deux hommes.

Ainsi, une œuvre de Daumier, L’Amateur d’estampes, est confrontée à une aquarelle de Henri-Joseph Harpignies. En tout 40 dessins sont mis en relation : Cosmè Tura, Vittore Carpaccio, Pontormo, Rubens, Rembrandt, Boucher, Fragonard, Watteau, Goya, Delacroix, Monet, Cézanne, Signac, Jongkind sont exposés.