Dessins néerlandais des XVe et XVIe siècles du Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam

De Bosch à Bloemaert

du 22 mars au 22 juin 2014

Pour la première fois en France, une partie de l’exceptionnelle collection de dessins anciens du Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam est exposée à Paris, à la Fondation Custodia. De Jérôme Bosch à Pieter Bruegel et Abraham Bloemaert, 142 des plus importants dessins du musée de Rotterdam, qui possède l’une des plus riches collections de dessins néerlandais des XVe et XVIe siècles, sont dévoilés au public français.

Le Nid de hiboux, une remarquable feuille de Jérôme Bosch occupe une place centrale dans l’exposition. Le caractère exceptionnel de ce dessin relève de la qualité de son exécution et de sa rareté, Bosch n’ayant réalisé qu’une très petite œuvre graphique. Le motif d’un hibou dans son environnement naturel a également des implications allégoriques étant donné le gibet que l’on voit au loin. La vie du hibou est souvent regardée avec suspicion, et montrer un comportement de hibou veut dire mener une vie de péché.

Jheronimus Bosch (vers 1450-1516)
Le Nid de hiboux, vers 1505-15
Plume et encre brune, 141 × 197 mm
Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam (Collection Franz Koenigs), inv. N 175

Pieter Bruegel, considéré aux côtés de Bosch et de Van Eyck comme l’une des plus grandes figures de la peinture flamande sera aussi à l’honneur. Six de ses dessins réalisés entre 1552 et 1562 seront exposés. Parmi ceux-ci, le public découvre trois modèles pour des gravures représentant des allégories de vertus et des paysages impressionnants.

Le public peut par ailleurs admirer une série de huit pièces rares du XVe siècle, très délicatement dessinées, pour la plupart à la pointe d’argent. Parmi elles, le Portrait d’une femme de Petrus Christus, élève de Van Eyck.

Les dessins ronds des douze mois de l’année, conçus comme un calendrier médiéval par Hans Bol, et que le Museum Boijmans Van Beuningen a pu acquérir en 2005, sont aussi à découvrir. Hans Bol, artiste de la Renaissance flamande, était particulièrement reconnu pour ses dessins délicats. Comme paysagiste, il fut le successeur principal de Pieter Bruegel.

Outre la présentation des œuvres de maîtres comme Aertgen van Leyden, Joos van Winghe, Adam van Noort, Hans Speckaert, Maarten de Vos ou David Vinckboons, tous très rarement montrés au public français, l’exposition est aussi l’occasion de découvrir des ensembles très variés, réalisés par Maarten van Heemskerck, Hendrick Goltzius (seize dessins), Jacques de Gheyn, Karel van Mander, Johannes Stradanus et Abraham Bloemaert.

Les 142 dessins exposés couvrent une période allant du bas Moyen Âge jusqu’à l’Aube du Siècle d’Or, de 1460 à 1620. La diversité et la qualité de cette exposition permettent au public de découvrir l’ensemble des pratiques du dessin : de l’élaboration d’une composition ou d’un groupe de figures pour un tableau, l’étude de draperies, l’observation de la figure humaine, mais aussi celle des modèles pour des projets de vitraux ou des gravures, en passant par les études de la nature, des scènes fantastiques ou des sujets tirés de la littérature et de la bible. Les techniques utilisées présentent une telle diversité que l’exposition et son catalogue offrent un parfait aperçu de la pratique du dessin ancien aux Pays-Bas.

Catalogue

Bosch to Bloemaert. Early Netherlandish Drawings in the Museum Boijmans Van Beuningen
Yvonne Bleyerveld, Albert Elen, Judith Niessen e.a.
Fondation Custodia et THOTH Publishers, Bussum, 2014
298 pp, 22,5 × 28 cm, ca. 235 pl., broché avec rabat
ISBN 978 90 6868 644 9
Prix : 49,90 € [épuisé]

Biographie d’un dessin

Le dessin mystérieux qui a beaucoup fait parler de lui en 2012 lors de l’exposition ‘The Road to Van Eyck’ au Museum Boijmans Van Beuningen, est maintenant à voir à Paris.
Une vidéo a été réalisée autour de la découverte de ce dessin rare par Jan van Eyck ou l’un de ses suiveurs.

Biographie d’un Dessin