42. Joseph-Désiré Court

(Rouen 1797 – 1865 Rouen)

Étude de rochers

Descendant par sa mère du portraitiste Hyacinthe Rigaud (1659–1743), Joseph-Désiré Court fut élève du Baron Gros à l’École des Beaux-Arts de Paris et se forgea, comme son maître, une belle réputation de peintre d’histoire et de portraitiste. Lauréat du Prix de Rome de peinture d’histoire en 1821, il devint en 1853 directeur du musée des Beaux-Arts de Rouen, sa ville natale. La vue présentée ici fut probablement réalisée pendant son séjour de pensionnaire en Italie. Elle figure un éperon abrupt taillé dans les roches sédimentaires du Latium, région renommée pour ses paysages sauvages et une topographie originale faite de vallées escarpées et de montagnes coniques. L’inscription lisible au revers de la peinture identifie le site aux sommets surplombant Subiaco, une ancienne ville romaine qui était alors une étape obligée pour les touristes et les artistes attirés par le pittoresque du lieu et son abbaye bénédictine médiévale. S’éloignant du village, Court concentre toutefois son attention sur les rochers aux formes étranges qui dominent le premier plan de sa composition. La facture assez sommaire trahit la rapidité avec laquelle l’artiste exécuta son œuvre, tout en restituant la texture âpre et irrégulière de la roche.