41. Domenico Zampieri, dit Domenichino

Bologne 1581 – 1641 Naples

La Vierge à l’Enfant, vers 1626 – 1627

Notre feuille et celle de Darmstadt sont chacune liées à deux grandes compositions religieuses peintes par Domenichino, respectivement à San Lorenzo in Miranda et au Palazzo Barberini à Rome. Elles appartiennent à la même typologie des études de figures à la pierre noire sur papier gris-bleu qui servaient de modèle à la réalisation des grands cartons. En témoigne la mise au carreau qui facilitait le transfert du dessin sur ce nouveau support. Portant une grande attention à la conception de ses peintures, Domenichino étudiait soigneusement chaque figure isolée ou, comme ici, le groupe constitué de la Vierge et de son enfant. Il perfectionna leur pose solennelle, soulignée par le drapé ample et souple qui les enveloppe. L’expression réservée, presque mélancolique de Marie s’inscrit dans la tradition classique que Domenichino s’attacha à défendre.