132. Pierre-Antoine Demachy

(Paris 1723 – 1807 Paris)

Nuages au-dessus des toits du Louvre, vers 1769–1785

Extrêmement rare, cette œuvre est la seule étude à l’huile sur papier attribuée avec certitude au peintre d’architecture Pierre-Antoine Demachy. L’analyse du dessin sous-jacent, encore partiellement visible sous la couche picturale, a été rendue possible par un examen en réflectographie infrarouge et a confirmé l’attribution à l’artiste. Il exécuta probablement d’autres études de ce type, car trois grands volumes d’esquisses contrecollées sur papier et un portefeuille d’esquisses figurent dans l’inventaire après décès. La vue présentée ici est prise depuis une fenêtre du Louvre où l’artiste résida entre 1769 et 1806, parmi d’autres artistes célèbres tels qu’Hubert Robert. Son logement se situait au premier étage du vieux Louvre, dans l’aile Henri II, aujourd’hui dénommée aile Lescot. L’œuvre fut vraisemblablement exécutée avant 1784-1785, date à laquelle les toitures furent l’objet de transformations. Très marqué par la formation qu’il avait suivie avec le scénographe Giovanni Niccolò Servandoni (1695–1766), Demachy avait une certaine prédilection pour les vues de ruines et d’architectures parisiennes, dans lesquelles il introduisait volontiers des éléments issus de son imagination. Ses paysages sont généralement mis en scène sous des ciels couverts qui confinent parfois à la formule, à l’image de la présente étude. Il fut nommé professeur de perspective à l’Académie en 1786, un poste qui devait ensuite être repris par Valenciennes.