12. Jan de Braij

Haarlem vers 1627 – 1697 Haarlem

Portrait d’une jeune fille de douze ans, 1663

Parmi les soixante-sept dessins connus de Jan de Braij, un nombre élevé date de 16631. Il s’agit d’études préparatoires à ses peintures, mais aussi de copies autographes exécutées d’après ces tableaux – une pratique que Jan avait reprise de son père, Salomon de Bray (1597-1664). On y trouve également six dessins de jeunes filles : cinq portraits et une étude d’après nature2. Dans ce groupe, seules les sœurs Lucia et Margrieta van Teffelen, âgées respectivement de 11 et 13 ans en 1663, ont pu être identifiées3. En ce qui concerne la fille de douze ans de notre feuille, aucun nom n’a été avancé. Sa ressemblance avec un autre des modèles a déjà été notée, mais il est peu probable qu’il s’agisse du même enfant4.

De Braij a traité ce petit portrait en un jeu de traits fins et de hachures obliques exécuté à la sanguine et à la pierre noire, une technique également appréciée d’autres artistes de Haarlem comme Leendert van der Cooghen (1632-1681), Cornelis Bega (1631/1632-1664) et Cornelis Visscher (1628/1629-1658). Jan l’utilisait principalement pour les portraits et les copies d’après les tableaux de son père, réservant la plume et le pinceau à ses études préparatoires aux peintures. Dans cette feuille, il a utilisé la sanguine pour le visage, le rose des joues, les lèvres et placé quelques subtils accents dans les nœuds de sa coiffure. La présence de sa signature et la mention de l’âge de la jeune fille indiquent que le dessin lui a probablement été commandé.

MvS

1Treize dessins ont été réalisés en 1663 ; voir Giltaij 2017, p. 45-46.

2Giltaij 2017, nos T54, T55, T56, T57, T58 et T59.

3British Museum, Londres, inv. 1856,0712.16 et inv. 1895,0915.1129 ; les autres sœurs de Lucia et Margrieta van Teffelen ne naquirent que bien plus tard et sont par conséquent trop jeunes pour pouvoir être considérées : Aeltjen (19 mars 1654), Anna (5 juin 1659), Aletta (23 mai 1664), Anna (11 avril 1665).

4Portrait d’une jeune fille, pierre noire et sanguine, 119 × 94 mm, Rijksmuseum, Amsterdam, inv. RP-T-1883-A-275.