Œuvres de la Fondation Custodia

Enfants du Siècle d’or

du 8 juin au 25 août 2019

Protagonistes centraux des portraits de famille, les enfants sont aussi un sujet à part entière pour beaucoup de peintres hollandais et flamands du XVIIe siècle, sujet qui n’a pour notre œil moderne rien perdu de sa séduction. Tour à tour charmants, cabots, attendrissants, sages ou drôles, innocents, insupportables et bruyants, ces gamins du Siècle d’or forment une galerie étonnamment intemporelle.

Nicolaes Maes (Dordrecht 1634 – 1693 Amsterdam), Portrait d’une fillette avec un chevreuil, vers 1680
Huile sur toile. – 58 × 49 cm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2011-S.3

Les portraits individuels d’enfants sont à l’honneur : de la charmante Boucle d’or de Nicolaes Maes à l’iconique effigie de Hugo Grotius qui, du haut de ses seize ans, pose déjà un docte regard sur le monde, de la petite Jeannette (« Jenneken ») en train d’écrire, dessinée à la sanguine par son frère Harmen ter Borch, au délicieux portrait que Hendrick Goltzius grave du fils d’un de ses meilleurs amis.

Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606 Leyde – 1669 Amsterdam), Femme avec un enfant sur ses genoux, vers 1645-1650
Plume et encre brune, lavis brun appliqué avec un pinceau à moitié sec ou au doigt. – 162 × 128 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2143

Rembrandt a lui aussi bien souvent dessiné et gravé des enfants qu’il montre généralement dans leurs interactions avec des femmes (mères, grand-mères, nourrices) ou bien sous les traits des jeunes apprentis de son atelier.

Outre ces feuilles bien connues, l’exposition offre également à voir de nombreuses œuvres jamais encore montrées de la collection et quelques nouvelles acquisitions.