Communiqués de presse et visuels

Expositions du 8 octobre 2022 au 8 janvier 2023

Dessins français du XIXe siècle. Fondation Custodia
Léon Bonvin (1834–1866). Une poésie du réel
(en date du 7 juin 2022)

Dossier de presse Dessins français du XIXe siècle
Télécharger (2.1 Mo)
Dossier de presse Léon Bonvin. Une poésie du réel
Télécharger (1.9 Mo)

 

Visuels disponibles pour la presse

Dessins français du XIXe siècle. Fondation Custodia

1. Antoine Berjon (1754 – 1843), Portrait d’homme de profil
Pierre noire et rehauts de craie blanche sur papier préparé bleu-gris. – 354 × 285 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2013-T.2
Télécharger (2.4 Mo)
2. Fortuné Delarue (actif vers 1794), La Famille Ciceri, 1829
Plume et encre brune, aquarelle et gouache sur graphite. – 185 × 238 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2021-T.68
Télécharger (2.1 Mo)
3. François Marius Granet (1775 – 1849), Terrasse à Castellar, 1846
Aquarelle sur un tracé au graphite. – 165 × 241 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2022-T.71
Télécharger (2.2 Mo)
4. Achille Benouville (1815 – 1891), Le Lac de Nemi et la ville de Genzano à l’arrière-plan
Aquarelle, gouache et pierre noire, plume et encre brune. – 375 × 567 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2010-T.6
Télécharger (2.7 Mo)
5. Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780 – 1867), Portrait de Julie Forestier en médaillon, 1806
Graphite, rehaussé d’aquarelle et de gouache blanche sur papier vélin. – 90 × 72 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2004-T.32
Télécharger (1.8 Mo)
6. Théodore Rousseau (1812 – 1867), Le Chêne de la Reine Blanche, vers 1860
Fusain, rehaussé de craie blanche, sur toile préparée. – 1180 × 888 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 1995-T.5
Télécharger (3.1 Mo)
7. Lionel Le Couteux (1847 – 1909), Falaises de bord de mer
Pierre noire et rehauts de craie blanche sur papier gris-vert. – 393 × 524 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 1992-T.24
Télécharger (2.6 Mo)
8. Eugène Isabey (1803 – 1886), Vue d’un village de la côte normande
Aquarelle, gouache, pointe du pinceau et encre noire sur un tracé à la pierre noire. – 257 × 350 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 1993-T.7
Télécharger (2.7 Mo)
9. Rosa Bonheur (1822 – 1899), Les Marécages, vers 1860
Aquarelle. – 244 × 384 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2019-T.52
Télécharger (3 Mo)
10. Gustave Doré (1832 – 1883), Vue de la forêt à Westbridge, 1879
Aquarelle et gouache sur un tracé au graphite. – 744 × 625 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 1987-T.9
Télécharger (2.9 Mo)
11. Auguste Cabuzel (1836 – 1909), Paysage avec un estuaire
Fusain et estompe sur papier vélin. – 214 × 274 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2020-T.22
Télécharger (2.4 Mo)
12. James Tissot (1836 – 1902), Le Vestiaire, vers 1885
Graphite. – 339 × 426 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2019-T.25
Télécharger (2.6 Mo)

Léon Bonvin (1834–1866). Une poésie du réel

1. Portrait de Léon Bonvin
Daguerréotype
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2019-A.214
Télécharger (2.7 Mo)
2. Léon Bonvin, Route dans la plaine de Vaugirard, 1863
Plume et encre brune, aquarelle. – 212 × 162 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2009-T.5
Télécharger (2.4 Mo)
3. Léon Bonvin, La Plaine de Vaugirard, 1856
Pierre noire et estompe. – 175 × 266 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2008-T.8
Télécharger (2.4 Mo)
4. Léon Bonvin, Portrait du père de l’artiste, 1856
Pierre noire sur papier beige. – 224 × 170 mm
Paris, musée d’Orsay, inv. RF 1937
Photo © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Tony Querrec
Service presse/Fondation Custodia
Télécharger (3.3 Mo)
5. Léon Bonvin, Cuisinière au tablier rouge dans l’auberge à Vaugirard, 1862
Plume et encre brune, aquarelle, gouache sur un tracé au graphite, rehauts de gomme arabique. – 208 × 162 mm
Baltimore, The Walters Art Museum, inv. 37.1505
Télécharger (2.9 Mo)
6. Léon Bonvin, Nature morte à la grenade, 1864
Plume et encre brune, aquarelle sur un tracé au graphite, rehauts de gomme arabique. – 245 × 187 mm
Baltimore, The Walters Art Museum, inv. 37.1664
Télécharger (2.9 Mo)
7. Léon Bonvin, Bouquet de violettes, 1863
Plume et encre brune, aquarelle sur un tracé au graphite. – 191 × 154 mm
Zurich, Collection Walter Feilchenfeldt
Télécharger (2.7 Mo)
8. Léon Bonvin, Bouton de rose devant un paysage, 1863
Plume et encre brune, aquarelle et gouache sur un tracé au graphite, rehauts de gomme arabique. – 246 × 187 mm
Baltimore, The Walters Art Museum, inv. 37.1530
Télécharger (2.7 Mo)
9. Léon Bonvin, Paysage, effets de givre, 1865
Graphite, aquarelle et gouache blanche. – 201 × 266 mm
Département des Hauts-de-Seine, musée du Grand Siècle, Donation Pierre Rosenberg
Télécharger (3 Mo)
10. Léon Bonvin, Autoportrait, 19 janvier 1866
Plume et encre brune, aquarelle et rehauts de gouache blanche. – 136 × 110 mm
Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris, inv. 2016-T.38
Télécharger (2.7 Mo)
11. François Bonvin (1817-1887), Vue du comptoir de l’auberge de Vaugirard
Plume et encre brune, aquarelle. – 219 × 168 mm
New York, Collection particulière
Télécharger (2.5 Mo)